Les jeunes de l’IME Alfred Binet s’initient au jeu théâtral

L’activité Théâtre fait partie intégrante de l’emploi du temps des jeunes du groupe Myrtille, âgés de 8 à 13 ans, qui le pratiquent tous les jeudis après-midi durant une heure, encadrés par l’enseignante et l’éducatrice spécialisées.

Au départ, était prévu un projet inclusif, proposé par la coordonnatrice pédagogique, en partenariat avec une chercheuse et un metteur en scène professionnel. L’objective de cette initiative : développer la connaissance du théâtre en tant que vecteur inclusif pour des jeunes à besoins particuliers. Le partenariat devait se faire avec une classe de CP/CE1 de Mezières-sur-Seine et ce, durant trois semaines tout au long de l’année.   Malheureusement, en raison des conditions sanitaires, le projet n’a pu être mis en place. 

La motivation de l’enseignante soutenue par l’éducatrice a cependant permis de faire venir, en mars dernier  et pour un projet d’une semaine, Jean-Luc Gesquière, comédien et metteur en scène professionnel, en tant qu’intervenant extérieur au sein de l’IME.  Les jeunes, verbaux ou non verbaux, encadrés de plusieurs professionnels de l’IME,  ont pu ainsi s’initier avec plaisir à des exercices de théâtre et à l’issue du projet, présenter devant tous les groupes de la Section éducative et d’enseignement spécialisée et plusieurs membres de la direction, un spectacle de 20 minutes, composé de plusieurs saynètes. 

 

 

Jean-Luc Gesquière, le metteur en scène, a gentiment accepté de nous en dire un peu plus : 

“Le stage avec les jeunes de l’IME a été une expérience riche pour tout le monde. Ils étaient dix pour cinq adultes, ce qui facilite l’accompagnement vers la créativité. J’ai mis en scène un spectacle autour des aventures de Pierre et Bernadette que l’enseignante Véronique Le NY travaillait depuis quelques temps avec ses élèves, puisqu’elle anime elle-même un atelier de théâtre avec son groupe. Les jeunes connaissaient bien les personnages et les situations dans lesquelles ils évoluaient. J’ai donc pu, en quelques jours, réaliser un spectacle court, intitulé  : “La semaine de Pierre et Bernadette », et ce, à partir des saynètes qu’ils avaient travaillées avec leur enseignante. L’avantage de ce type de stage est aussi qu’il s’adresse à toute l’équipe qui accompagne les enfants. Tout le monde prend le risque de jouer sur scène. C’est une aventure partagée par le groupe entier. Chacun doit trouver son rapport au jeu théâtral, à l’autre comme un
vrai partenaire. C’est enrichissant pour l’équipe adulte qui n’est plus là pour encadrer et guider les jeunes mais davantage pour être et jouer avec eux. Pour les jeunes, c’est une autre façon d’appréhender l’adulte; certains rappelaient à l’adulte l’ordre des scènes, proposait un jeu scénique et l’adulte devait s’adapter…
Nous nous sommes rendus compte par ailleurs que la pratique artistique stimulait la mémoire d’une façon différente et permettait aux jeunes d’être efficients, créatifs et acteurs de leur parcours”.

L’objectif de cette fin d’année serait de compléter les saynètes existantes et pouvoir présenter un spectacle au sein de l’IME pour les différentes sections, en présence des parents qui n’ont, pour l’instant, vu le spectacle qu’en vidéo.

 

 

 

FINANCEURS

ARS_idf_124_71

Show Buttons
Hide Buttons