Projet associatif 2019 – 2023

Télécharger le projet en PDF

Introduction

Le Syndicat Intercommunal (SI) et l’Association de Gestion (AG) Handi Val de Seine une vocation singulière depuis près de 50 ans : promouvoir la création et garantir la bonne gestion d’établissements et services médico-sociaux de proximité au service des habitants en situation de handicap pour les accompagner dans leur vie quotidienne et les aider à faire valoir leurs droits.

Alors que le SI crée des établissements et services de proximité afin de réaliser un véritable maillage répondant aux attentes locales, l’AG les gère en s’assurant de répondre aux besoins des personnes accueillies et de leurs familles et de leur offrir un accompagnement de qualité.

En 2005, dans le cadre d’un 1er projet associatif, l’Association a pu développer et partager sa vision de l’accompagnement qu’elle souhaitait proposer aux personnes en situation de handicap. 

Aujourd’hui, prenant en compte sa croissance, face aux évolutions du secteur, et pour la troisième fois, l’Association actualise son projet associatif afin d’affirmer ses valeurs, ses principes directeurs et de pouvoir projeter son action sur les années à venir. 

Ce projet, résolument ancré dans le XXI° siècle, est en premier lieu un engagement à :

  • Accompagner à tous les âges, des personnes en situation de handicap ;
  • Promouvoir leur autonomie ;
  • Leur permettre, en fonction de leurs possibilités, de s’inclure dans le milieu ordinaire (scolaire, professionnel, social) ;
  • Favoriser l’acquisition du savoir et de la culture…le partage du savoir… ;
  • Témoigner du respect et de la reconnaissance de leur place dans notre société.

Ces finalités de l’Association sont les repères essentiels et guident chacun dans son action. Elles s’appuient sur les valeurs républicaines de :

  • Liberté individuelle ; 
  • Egalité des chances ;
  • Fraternité par les valeurs humanistes dont l’Association est porteuse.

Elles représentent le socle sur lequel repose tant la stratégie que l’organisation permettant ainsi à l’Association de se développer.

Notre histoire

Notre vocation

L’efficacité d’Handi Val de Seine trouve sa source dans le professionnalisme, l’esprit d’équipe et la recherche permanente de solutions pour faire évoluer les structures qui accueillent près d’un millier de personnes en situation de handicap. Pour garantir le respect des personnes accueillies et l’égalité des chances, Handi Val de Seine affirme son libre arbitre à l’égard de tous courants, qu’ils soient politiques, religieux, philosophiques, pédagogiques, éducatifs ou thérapeutiques.

Depuis 1972, grâce au soutien financier de l’Etat, de la Région et du Conseil Départemental, tant dans la prise en charge des budgets de fonctionnement des établissements et services que par l’apport de subventions d’investissements pour la mise en œuvre de ces derniers, un ensemble de 16 équipements et services a été créé dans le champ du handicap. 

Nos repères historiques

1969 : Pour répondre aux sollicitations des parents d’enfants handicapés auprès des élus locaux, un Syndicat Intercommunal est créé à l’initiative de 16 communes.

1972 : Pour y associer les représentants des familles, le Syndicat Intercommunal fonde une association : l’Association de Gestion de l’IME Alfred Binet des Mureaux et environs.

1984 : L’intitulé change et devient : l’Association de gestion de l’institut médico-éducatif et autres établissements pour handicapés de la région des Mureaux.

1994 : La dénomination de l’Association est transformée en : Association de Gestion des Etablissements pour Handicapés du Val de Seine (AGEHVS) et celle du Syndicat intercommunal en : Syndicat Intercommunal des Etablissements pour Handicapés du Val de Seine (SIEHVS)

2014 : est créé pour unifier les deux entités SI et AG.

Nos présidents

Sous l’impulsion des communes, Pierre METAYER, a tout d’abord ouvert la voie puis, en 1977, il a laissé la place à Léon HERZ qui l’assistait initialement en tant que membre du bureau. 

Grâce à Léon HERZ, le SI et l’AG ont connu un fort développement. Il va, très tôt, s’engager dans la vie associative à travers l’Œuvre de Secours aux Enfants puis dans l’assistance aux personnes handicapées. En tant que soignant, il se mettra au service de la personne ce qui le conduira à militer dans la vie de la cité. 

Aidé de son équipe, son action est fondamentalement liée au développement du Syndicat et de l’Association et, à l’heure de la transmission à une nouvelle génération, il est important de ne pas perdre son histoire.

Depuis 2007, Hubert FRANCOIS-DAINVILLE qui travailla longtemps au côté de Léon HERZ, soit comme représentant élu du Syndicat Intercommunal, soit comme représentant de l’Association de Parents « Promotion & Avenir », lui a succédé à la Présidence. Il pilote ce grand chantier sans cesse en expansion. Maire-adjoint de la commune de Verneuil sur Seine, l’une des communes du SI, il engage les instances associatives qu’il préside dans une nécessaire professionnalisation de leurs pratiques. Il pilote des projets d’expansion innovants, toujours dans le but de répondre aux besoins locaux. 

Nos valeurs

Nos valeurs liées à la personne

L’Association défend plus particulièrement les valeurs suivantes :

  • La personne en situation de handicap comme actrice de son projet de vie.
  • La famille, les professionnels de l’Association, en lien les uns avec les autres, pour l’accompagner en ce sens.
  • Le respect de la personne accompagnée en ce qu’il a d’unique et de global ;
  • La prise en compte de la famille car elle est le premier lieu d’accueil et d’accompagnement de la personne accompagnée ;
  • La solidarité, qui contribue à rétablir l’égalité des chances ;
  • La laïcité en ce qu’elle exige la tolérance et l’absence de tout prosélytisme ;
  • La citoyenneté comme engagement personnel et désintéressé au service de la société.

Nos valeurs liées à l’action

  • L’association répond individuellement et collectivement, aux attentes et aux besoins des personnes accompagnées et de leurs familles.
  • Elle se veut porteuse de paroles et d’actions pour le respect de la dignité de ces personnes ;
  • Elle est engagée dans la réalité sociale, culturelle et économique et participe au développement local notamment par la création d’emplois.
  • Elle défend un mode d’accompagnement interdisciplinaire des personnes accompagnées.
  • Elle utilise dans sa pratique des éclairages théoriques différents en excluant toute mainmise de l’un d’entre eux.
  • Dans le cadre des orientations fixées par le Président et le Directeur Général de l’Association et conformément aux attendus de la loi 2002-2 et des textes d’application, les établissements et services sont engagés dans la démarche qualité à travers l’évaluation interne, l’évaluation externe et le plan d’amélioration continue de la qualité découlant de ces évaluations.
  • A l’interface entre le projet associatif et le projet individualisé de l’usager se trouve le projet d’établissement. Nourri par l’évaluation interne, il est l’outil de pilotage partagé mis en œuvre grâce à une dynamique d’équipe. Il est actualisé chaque fois que nécessaire sous la responsabilité du Directeur qui en garantit l’utilisation comme référence de l’action médico-sociale.
  • La réflexion distanciée et collégiale sur les pratiques professionnelles est posée par l’Association comme un élément essentiel de la démarche d’amélioration continue de la qualité. Ce questionnement éthique1 est une démarche qui permet de s’interroger sur le sens du travail au regard des missions des établissements et des services.
  • L’association est garante de l’épanouissement des personnes qu’elle accompagne.
  • Elle accompagne ses professionnels dans le développement des pratiques de bientraitance.
  • L’association s’inscrit dans un réseau partenarial de proximité qu’elle entend développer, enrichir et formaliser.

1 « L’éthique est une réflexion qui vise à déterminer le bien agir en tenant compte des contraintes relatives à des situations déterminées »  Définition de JJ NILLES extraite des recommandations de bonnes pratiques de ANESM « Le questionnement éthique dans les ESMS »

Notre administration

Le président

L’Association est présidée par le Président du Syndicat Intercommunal. Cette singularité garantit la cohérence des décisions entre les deux entités et la défense des valeurs qui sont les fondements d’Handi Val de Seine. «Il représente l’Association dans tous les actes de la vie civile et est investi de tous les pouvoirs à cet effet»2.

Les membres du conseil d’administration

L’Association est dirigée par un Conseil d’Administration3 composé de représentants avec voix délibérative :

  • du bureau du Comité syndical Handi Val de Seine ;
  • de l’Education Nationale ;
  • de l’association Promotion et Avenir ;
  • de l’association L’Eveil ;
  • de l’association APAJH 78 ;
  • des membres adhérents.

Et, à titre consultatif :

  • du Directeur Général
  • des Directeurs des établissements, des services et du siège ;
  • du représentant du Comité d’Entreprise ;
  • du Conseil Départemental des Yvelines ;
  • du Délégué Territorial Yvelines de l’Agence Régionale de la Santé Ile de France
  • du Pôle Emploi.

2 Article 13 des statuts 

3 Article 6 des statuts

Notre organisation

L’organisation de l’Association, doit permettre à chacun des acteurs d’être responsable et de se sentir au service des personnes accueillies.

Elle repose sur les principes directeurs suivants :

  • L’efficience, qui permet d’offrir la meilleure qualité de service tout en respectant les contraintes de l’environnement social et les ressources financières ;
  • La responsabilité individuelle de chaque membre est indispensable. Elle doit être au service d’un travail en équipe, dans le respect des compétences et des pratiques de chacun ;
  • Le management participatif. Il favorise et stimule l’expression de tous dans l’élaboration de projets et dans leur application ;
  • La créativité et l’innovation qui doivent être orientées vers l’amélioration de la qualité du service rendu à la personne ;
  • L’anticipation, la réactivité et l’adaptabilité, nécessaires face aux changements de l’environnement et à l’inévitable évolution des activités et des organisations ;
  • L’interdisciplinarité. Elle est essentielle par son action sur la qualité de la prise en charge des personnes accompagnées ;
  • La communication. Elle permet la cohérence et l’efficience de l’action associative ;
  • La subsidiarité4. Qui vise à toujours rechercher le juste niveau de responsabilité et d’autonomie tant individuelle que collective.

4  Elle s’exprime de la manière suivante : Tout échelon supérieur s’interdit de réaliser lui-même ce qu’un échelon inférieur pourrait faire. La mise en œuvre du principe de subsidiarité conduit donc à un principe capital : l’autonomie. Ces propos s’inspirent de plusieurs sources : le livre d’Olivier Zara « Le management de l’Intelligence Collective », et la conférence sur la subsidiarité de Philippe Pradines lors d’un colloque d’Entrepreneurs et Dirigeants Chrétiens (EDC), article du site de l’université dominicaine www.domuni.org.)

Nos ressources

Les liens statutaires qui unissent l’Association au Syndicat Intercommunal ont assuré sa pérennité et son développement.

Sa nécessaire adaptation et l’évolution de son projet doivent garantir l’indépendance de l’Association comme acteur économique, social et culturel responsable.

Nos ressources humaines

  • Les salariés contribuant aux missions de l’Association constituent sa ressource humaine. Les bénévoles et les personnes mises à disposition participent également à la réalisation des missions de l’Association.
  • Lors du recrutement l’Association s’assure de la qualification de ses futurs collaborateurs, de leurs compétences et de leur adhésion aux valeurs associatives.
  • A l’embauche, elle favorise la prise de poste de ses nouveaux salariés en leur proposant un parcours d’intégration et un suivi personnalisé pendant la période d’essai.
  • A travers le management participatif qui prédomine, elle encourage l’implication de tous dans la vie de la structure et dans celle de l’Association. Elle reconnait et valorise le travail de chacun.
  • En développant la formation continue, la mobilité interne et la promotion, elle s’efforce d’apporter aux salariés les éléments d’adaptation, de progrès et de motivation.
  • En favorisant la réflexion sur les pratiques, le travail en interdisciplinarité et en mettant à disposition les moyens techniques et matériels adaptés, elle promeut la qualité de vie au travail. Elle s’attache également à prévenir les risques d’usure physique et psychique inhérents aux missions de chacun, par la mise en œuvre d’analyse des pratiques et/ou de régulation et de formation sur la prévention de ces risques.
  • En développant la communication et ses outils, elle facilite la circulation de l’information, tant au sein de la structure qu’au niveau associatif et encourage l’expression des salariés.
  • En faisant vivre les instances représentatives du personnel et en développant les relations sociales, elle crée les conditions d’un climat social serein et constructif pour un travail de qualité au service des personnes accompagnées.

Nos ressources financières

L’Association dispose de ressources financières en contrepartie de son activité. L’évolution de l’origine et/ou du montant de celles-ci peut conduire à une réorganisation de son activité.

  • Elle en optimise l’utilisation au regard des engagements pris.
  • Elle en contrôle et évalue son usage. Elle rend compte de son utilisation en toute transparence.

Notre éthique de la gestion

La bonne utilisation des ressources humaines, financières et patrimoniales pour améliorer la qualité du service rendu aux personnes accompagnées est une responsabilité de chacun et ce, à tous les niveaux.

L’allocation et la répartition des moyens prennent en compte les finalités, les besoins de chaque activité et les modalités d’organisation. Elles s’inscrivent dans les limites fixées par les autorités de tarification et de contrôle et par les contraintes environnementales et réglementaires.

L’Association veillera à valoriser l’efficience de sa gestion :

  • En analysant ses coûts de production au regard du service rendu et en fonction des indicateurs nationaux, régionaux et départementaux ;
  • En vérifiant si des gains de productivité sont possibles ;
  • En proposant, le cas échéant, des alternatives financières et organisationnelles.

Nos partenaires

  • L’Association est insérée dans le tissu social, économique, culturel, professionnel local et départemental avec lequel elle entretient des échanges permanents.
  • Elle participe aux instances de réflexion et de décision de son champ de compétences.
  • Elle invite ses partenaires à participer à ses propres instances.
  • Elle s’inscrit, sur le territoire, dans une logique de co-construction de projets et de gestion partagée avec les partenaires sociaux, médico-sociaux et sanitaires.
  • Elle entend développer des échanges à un autre niveau, et s’ouvrir à des partenariats régionaux, nationaux, voire européens. 

Nos orientations stratégiques

L’Association Handi Val de Seine, émanation des communes, ambitionne de prendre une part active dans la réponse aux besoins des citoyens en situation de handicap principalement sur le territoire qu’elle occupe et plus largement dans les Yvelines. La stratégie qui en résulte est la démarche des élus qui composent Handi Val de Seine. 

Ainsi, l’action d’Handi Val de Seine se décline ainsi en deux orientations stratégiques :

« PROMOUVOIR »

S’appuyant sur une parfaite connaissance de son territoire, en lien avec des partenaires de proximité, Handi Val de Seine répondra aux appels à projet et aux appels à candidature en lien avec son objet. Elle se portera éventuellement candidate à des reprises d’association ou d’établissement œuvrant dans le champ de l’accompagnement des personnes en situation de handicap. Elle n’exclut pas de répondre à des sollicitations régionales ou des départements limitrophes.

« OPTIMISER »

En restant à l’écoute des politiques sociales et médico-sociales publiques, Handi Val de Seine continuera dans le cadre de ses missions :

  • à améliorer l’accompagnement des personnes en situation de handicap dans une logique de parcours et ainsi :
    • promouvoir leur bientraitance ;
    • développer leur citoyenneté à tous les âges de la vie ;
    • maintenir le lien avec les proches ;
    • améliorer la réponse pour celles qui se trouvant sans solution ;
    • mobiliser et développer les partenariats nécessaires à cet accompagnement ;
  • à favoriser la qualité de vie au travail des professionnels qui œuvrent auprès d’elle et à développer leur professionnalisme.
  • à mener l’ensemble de ces actions dans le cadre d’une gestion économique et financière efficiente et responsable, soucieuse de la bonne utilisation des deniers publics.
  • à préserver et entretenir le patrimoine, propriété du syndicat intercommunal.
  • à développer un système d’information performant.

Ces orientations stratégiques sont elles-mêmes déclinées en vingt et un objectifs opérationnels :

Ces objectifs ont été classés en 6 axes thématiques détaillés en annexe : 

  • Accompagnement
  • Ressources humaines
  • Développement
  • Organisation
  • Gestion financière
  • Responsabilité sociétale

Nos prochaines réalisations

« Passerelle » Foyer d’hébergement/Foyer de vie 

Reconstruction du bâtiment sur le site existant de Hardricourt regroupant le Foyer d’hébergement « Jacques Landat » et le Foyer de vie d’Ecquevilly 

Extension MAS LH 

Suite au déplacement du Foyer de vie (FDV) d’Ecquevilly sur le site d’Hardricourt, un projet d’extension de la MAS LH de 7 places a été proposé afin d’absorber les charges de structures qui étaient financées par le FDV, répondre aux demandes en liste d’attente et décloisonner certaines chambres double.

SESSAD – Extension des locaux

Une extension de 13 places de notre SESSAD pour enfants TSA a été accordée par l’ARS. Ce projet fait l’objet d’une construction. Dans l’attente, l’équipe TSA est installée provisoirement dans le préfabriqué de l’IME.

SESSAD – Unité d’Enseignement en Maternelle 

Une unité d’enseignement en maternelle autiste va prochainement ouvrir ses portes à l’école Jean Jaurès des Mureaux. Une classe de 7 enfants, intégrée au sein même de l’école, sera assurée par une enseignante spécialisée et sera accompagné par une équipe médico-sociale. Ce projet porté par le SESSAD est soutenu par la Mairie des Mureaux qui nous a déjà proposé deux salles dans une école.

CAMSP – Plateforme de diagnostic Autisme de Proximité 

L’ARS nous a sollicité pour assurer la gestion d’une PDAP. Ce projet s’inscrit dans la continuité du 3ème plan autisme et dans le cadre du 4ème. Il s’insère entre les diagnostics de 1er niveau assurés par les professionnels de la petite enfance, la médecine de ville, les CAMSP et les diagnostics complexes réalisés par les centres de diagnostics. Il sera porté par le CAMSP en association avec le CMPP VIALA de VERNOUILLET.

Résidence accueil à TRIEL S/SEINE

Réalisation d’une nouvelle résidence accueil. La DDCS a déjà donné un accord de principe pour l’attribution des 33 places prévues. La mairie de Triel s/seine, commune du syndicat Intercommunal porte ce projet et un bailleur social est déjà pressenti pour assurer la réalisation des travaux.

Projet sur Poissy – résidence accueil 

L’association poursuit les démarches avec la mairie de POISSY pour l’installation d’un troisième équipement à POISSY en lien avec la mairie de POISSY, commune du syndicat intercommunal.

Projet 6ème unité FAM JSA 

Le projet vise à proposer un nouveau lieu de vie pour les usagers les plus autonomes. Il constituerait une 6ème unité de vie, décentralisée du bâtiment principal du foyer, à proximité de ce dernier, et à continuer à proposer la même qualité d’accompagnement qu’actuellement à ses bénéficiaires. Il permettra également d’accueillir les familles.  

Les modalités de révision de notre projet

  • L’Association peut réviser ce projet chaque fois qu’elle l’estime nécessaire 
  • Elle réalise une actualisation tous les cinq ans au minimum.

Conclusion

L’Association accompagne le citoyen en situation de handicap :

  • à vivre dans la dignité, 
  • à faire valoir ses droits, 
  • à réaliser ses projets.

Son action repose sur des valeurs et des compétences solides lui permettant de relever les défis à venir en privilégiant 3 axes d’action :

  • Mettre en œuvre ses deux orientations ;
  • Garantir un fonctionnement opérationnel de qualité des établissements et services existants dans le respect des sensibilités de chacun ;
  • Encourager la réflexion prospective afin d’apporter une réponse adaptée à des besoins en perpétuelle évolution.
  •  

VERNEUIL SUR SEINE, 2018

Hubert FRANCOIS-DAINVILLE

Président

Annexes

 

 

 

FINANCEURS

ARS_idf_124_71

Show Buttons
Hide Buttons